Search here...
0
TOP
Au coeur de soi

S’ouvrir aux possibilités de sa vie

Lire en musique (Addicted to you - Avicii) :

Possibilités, créativité, imagination

Dans une lecture que je viens de terminer (La Dame aux Camélias, une touchante histoire d’amour), l’héroïne s’exclame à un moment : « comme l’aspect de la vie et du bonheur des autres fait désirer de vivre ceux-là même qui, la veille au soir, souhaitaient de mourir vite! ».

Elle venait de revoir les Champs-Élysées de Paris, pleines de monde, d’effervescence, baignées de la lumière vive du soleil, après avoir passé un bon moment entre les quatre murs lugubres de sa chambre.

Imagine-toi un instant avoir toujours vécu dans la même pièce, ou dans la même maison : tu n’en es jamais sorti.e. Parfois, les rumeurs qui proviennent du dehors (des bruits de klaxons, des rires ou des éclats de toux) te rappellent vaguement qu’il y a aussi autre chose que ta maison, mais, au final, tu y es bien. Ce n’est pas forcément la joie tous les jours, mais les murs qui t’entourent, le mobilier qui décore chaque pièce, font quand même partie de ton monde. Pourquoi en changer ? Et surtout, que peut-il bien y avoir d’autre ? On t’a si souvent dit que pour les autres, c’est du tout pareil : une maison similaire, un confort et des possibilités proches (nettoyer, ranger, ordonner, embellir les pièces).

Dans ce cas de figure, il est difficile d’imaginer qu’autre chose est possible. Tu penses systématiquement à ta maison, aux bruits du dehors qui ne te concernent pas, et si tu ressens parfois l’envie de plus, tu sais aussitôt que ce n’est pas très utile. Et qu’il y a assez d’occupations chez toi pour te divertir.

En restant dans sa chambre, connaît-on les autres possibilités de sa vie ?

Le truc, c’est que tant que tu ne sors pas de ta maison imaginaire, tu ne peux pas savoir ce qu’il y a d’autre. 

Et surtout : tant que tu ne penses pas autrement, tu ne peux pas vraiment changer les choses.

Ta réalité est intimement liée à la façon dont le monde se façonne dans ton esprit. Dans ton imagination.

Et ta créativité, celle qui te permet de tout rendre possible, sera alimentée par ce qui se joue dans ton imagination.

De nouvelles possibilités derrière la porte

C’est ce qui arrive à Marcus, le jeune garçon des Histoires de ta vie (mon histoire courte inédite et gratuite, disponible si tu es inscrit.e à ma newsletter)

Il a le coeur un peu lourd, car c’est la rentrée des classes et il aurait tellement préféré rester chez lui à dessiner toute la journée. Un peu comme son grand-père à la retraite.

C’est un ressenti que j’ai pu beaucoup vivre dans ma propre vie. 

Depuis toujours, j’ai un graaand désir de liberté, de pouvoir vivre de ma passion et construire mes journées comme je l’entends. Et pourtant, je me suis longtemps sentie contrainte de vivre un quotidien qui me pèse et que je n’ai pas choisi. Encore aujourd’hui, je fais face à pas mal de challenges, tant au niveau de ma santé que de mes projets professionnels, avec cette sensation fréquente que je suis victime de ce qu’il se passe et qu’il n’y a pas grand chose à en espérer de plus.

Quand on se sent limité.e dans son quotidien, insatisfait.e des événements (sans parfois même plus savoir pourquoi)… c’est qu’on a oublié le pouvoir illimité de notre vie. On n’a parfois même plus conscience de la force étonnante de notre créativité, de notre imagination.

Et un jour, alors que je me polluais encore l’esprit avec des projections de ce qu’est (ou n’est pas) ma vie, le sujet des Histoires de ta vie m’est venu.

À mesure que les images se dessinaient dans ma tête, mon coeur s’est remis à battre au rythme de mon inspiration. Ma vie si limitée auparavant m’a soudain parue si grande, si riche, si prometteuse. Le message véhiculé par l’histoire m’avait redonné espoir en mes désirs de liberté et de richesses quotidiennes. 

Car oser dire OUI à ses rêves, c’est aussi accepter de pousser la porte pour voir, sans garantie. C’est accepter d’avoir ta foi et ton intuition pour boussoles. C’est accepter de changer de chemin en cours de route, parce que des croyances s’effacent et de nouvelles possibilités émergent.

En fait, ce qui fait souvent si peur, c’est notre façon de voir la vie.

Comme un chemin linéaire à voie unique, qui exige de nous perfection et efforts continus, si on ne veut pas tomber à côté. [À lire aussi : Garde confiance, ton chemin, c'est toi].


Mais imagine un instant…

Imagine que la Vie est bien plus imaginative que toi.

Imagine qu’elle te veut du bien et qu’elle n’attend que ta propre imagination pour te créer une vie riche de sens et de beauté.

Décor de fleur étoilée

Tu te sens comment, en lisant ces lignes ? 

Décor de fleur étoilée

On se dit souvent « je n’y arriverais pas ».

On pense facilement « ça ne peut pas se passer comme ça ».

En fait, si on est capable de voir les choses d’une certaine façon, pourquoi ne pourrait-on pas les voir aussi sous un autre angle ?

Et si tout ce qu’on pense connaître, croire, savoir, n’est jamais rien de plus qu’une histoire qu’on se raconte et à laquelle on adhère ?

***

Cela dit, penser au-delà de ce qu’on connaît ou de ce qu’on est habitué à se dire, ce n’est pas toujours évident.

Les histoires de ta vie sont là précisément pour celles et ceux qui désirent reprendre conscience des possibilités infinies de leur vie, plutôt que de subir une sensation de manque ou d’impuissance. C’est une histoire courte qui peut ainsi se relire à volonté, à chaque fois que tu as un peu oublié à quel point tu as, à chaque instant, le pouvoir de choisir de ta réalité.

Tu as à chaque instant le pouvoir de choisir ta réalité

«

»

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.